Le Corbusier

le-corbusier-portrait-legend

Architecte, urbaniste, écrivain, peintre, sculpteur et créateur de mobilier. D’origine Suisse, il s’installe à Paris et conçoit ses premiers meubles en 1912 pour la maison construite pour ses parents.

En 1922 il ouvre avec son cousin Pierre Jeanneret son atelier rue de Sèvres. Le Corbusier énonce dès 1925 les termes de « machine à habiter », « équipement de la maison », « machine de repos », censés remplacer les mots maison, décoration, sièges. Il ne s’agit pas seulement d’une simple modification du vocabulaire mais d’une remise en cause plus profonde de l’art d’habiter et de se meubler. En 1927, il rencontre Charlotte Perriand au Salon d’Automne et l’engage à le rejoindre dans son atelier. Elle y reste jusqu’en 1937. En 1928, à l’initiative de Le Corbusier, les Congrès Internationaux d’Architecture Moderne (CIAM) sont créés et celui de 1933 donne lieu à la publication de l’ouvrage La Charte d’Athènes, 1942.

En 1930, Le Corbusier adhère à L’Union des Artistes Modernes et expose, avec Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret, les mobiliers de 1929, version améliorée des casiers et le fauteuil tournant. Pour l’exposition internationale de 1937, il construit, in extremis, le pavillon des Temps Nouveaux.

À Marseille, le Modulor lors de la construction de l’Unité d’habitation 1952 trouve son application dans l’architecture mais aussi dans le mobilier conçu pour l’équipement des appartements.

Dans les années 50, il conçoit le plan d’urbanisme et les principaux bâtiments administratifs de Chandigarh.

Il meurt en 1965 à Roquebrune-Cap-Martin.