JEAN PROUVÉ, L’ÂME DU MÉTAL