JEAN PROUVÉ ARCHITECTURE

INVENTAIRE


MAISON «LES JOURS MEILLEURS», 1956

 

6,5 x 9 m
21,3 x 29,6 feet

PRIX SUR DEMANDE
« Jean Prouvé a élevé sur le quai Alexandre III la plus belle maison que je connaisse : le plus parfait moyen d’habitation, la plus étincelante chose construite. Et tout cela est en vrai, bâti, réalisé, conclusion d’une vie de recherches. Et c’est l’abbé Pierre qui la lui a commandée ! » s’exclame Le Corbusier après sa visite du prototype exposé à Paris en février 1956.

De fait, la maison « des Jours Meilleurs » proposée à l’Abbé Pierre par Prouvé résume parfaitement sa conception d’un habitat individuel industrialisé durable, léger, économique et confortable, telle qu’il l’expérimente depuis presque vingt ans. Le projet renvoie aussi à la réactivité de Prouvé qui, pour répondre à une situation d’urgence, fait étudier et mettre au point en quelques semaines un modèle associant ses expériences antérieures à une mise en œuvre novatrice et à des matériaux de pointe.

L’idée constructive est basée sur un concept créé en 1952, dans son usine de Maxéville, avec l’architecte Maurice Silvy : sur le soubassement en béton formant une cuvette, vient se poser un bloc central préfabriqué en acier, abritant la cuisine et les pièces d’eau et qui, supportant une poutre en tôle pliée, forme l’ossature porteuse. L’enveloppe est constituée de panneaux-sandwich en bois thermoformé, la couverture, de bacs d’aluminium dont le prolongement forme l’auvent.

L’accueil du grand public est à la mesure de l’enthousiasme des architectes ; cependant cette maison de 57m2 montée en sept heures, trop révolutionnaire pour son époque, n’obtiendra pas les agréments officiels pour une production en série. Seuls cinq exemplaires au total en seront fabriqués.


Demande de prix

Combien font 8 - 2 ?