Jablonka Galerie

LAST SPRING IN PARIS
Eric Fischl, Peter Halley, Damien Hirst, Alex Katz, Mike Kelley, David Salle, Philip Taaffe, Andy Warhol.
Paris, 2002

Le projecteur-diapo cache en partie les ébats du couple, à l’arrière-plan. Scène en direct-live ou extrait d’un slide-show érotique, la toile d’Eric Fischl joue avec les nerfs du spectateur : un gobelet et une cigarette qui se consume au premier-plan semblent lui désigner sa place, une place d’où il n’y a rien à voir, que le subtil agencement des plans qui se masquent les uns les autres. Perception flouée, ralentie, fragmentée accélérée : les quelques grands noms de la peinture contemporaine présentés dans Last Spring in Paris battent tous leur propre tempo pictural. Sériel et obsessif, Warhol aligne le racoleur logo Duty Free et renvoie à la valse des marchandises. Peter Halley visse le regard à une cellule abstraite : géométrie répressive et couleurs Day-Glo pour marquer toute l’ironie d’une composition postmoderne. Ironie bucolique chez David Salle qui peint un étrange rendez-vous au bord de l’eau, avec en images incrustées un costume d’Arlequin ou un soutien-gorge noir comme suspendu au paysage montagneux. Patchwork monumental saturé d’arabesques de pacotilles aux scintillements glam’rock, le Memory Ware Flat #17 de Mike Kelley contraste singulièrement avec le sérénissime et presque monochrome Blizzard d’Alex Katz, tandis que Les Méduses deviennent le prétexte à un brouillage impatient des formes et des couleurs dans la toile furieusement nébuleuse de Miguel Barceló. Chez Philip Taaffe, ce qui pourrait passer pour des vaguelettes prend une facture quasiment digitale. Mais ce flot régulier de bandelettes bleues ne rythme la toile qu’en surface. En dessous, apparaissent des saignées rouges, des pics organiques à la crudité voilée. Un contrepoint tenace qui fait résonner ce Reef d’un faux-rythme délicatement saccadé. À chaque artiste ici sa manière de dissoner. Y compris Damien Hirst qui combine les langages formels du Minimal Art et du Pop Art dans une installation bourdonnante.