NEWS

FIAC I JARDIN DES TUILERIES I PARIS – 18 / 27 OCT. 2016

jean-prouve-ecole-bouqueval-tuileries

A l’ocassion de la FIAC, la Galerie Patrick Seguin est heureuse de présenter dans le Domaine National du Louvre et des Tuileries du 18 au 27 octobre l’Ecole de Bouqueval de Jean Prouvé. Après avoir fabriqué des maisons démontables pour les sinistrés de Lorraine à la fin de la guerre, les Ateliers Jean Prouvé s’inscrivent dans l’effort de reconstruction définitive mené par l’état français, qui concerne aussi bien le logement que les infrastructures, notamment les écoles. Jean Prouvé voit dans la préfabrication la meilleure solution technique et économique à ce problème. Pour ce faire, il perfectionne un procédé breveté dès 1939 puis mis au point pendant la guerre : un système d’ossature métallique à portiques axiaux, associé à différents types de panneaux de façade modulables. Ce principe constructif est mis en oeuvre en réponse au concours lancé en 1949 par le ministère de l’Éducation nationale, pour « une école rurale industrialisable à une classe avec logement d’instituteur » : les bâtiments devaient pouvoir être fabriqués en grande série, facilement et rapidement montés sur n’importe quel site. Les Ateliers Jean Prouvé sont parmi les lauréats du concours et reçoivent en mai 1950 la commande de deux ensembles-prototypes, dont le premier est attribué à la petite commune de Bouqueval en région parisienne et le second, réclamé par le député Raymond Mondon, pour une implantation à Vantoux près de Metz. La Galerie Patrick Seguin a demandé aux ateliers Jean Nouvel / HW architecture une intervention pour la mise en valeur et l’implantation de l’Ecole de Bouqueval. Cette adaption, pensée en harmonie avec les matériaux existants, permet de pleinement apprécier les caractéristiques du système structurel de Prouvé.

 

GALERIE PATRICK SEGUIN I PARIS – 17 OCT. / 26 NOV. 2016

karma-news

En collaboration avec la galerie Karma de New York, la Galerie Patrick Seguin est heureuse de présenter, dans son espace de Paris, l’exposition « Olympia » du 17 octobre au 26 novembre 2016.
Cette exposition s’inscrit dans la série de manifestations, intitulées Carte Blanche, organisées par la Galerie Patrick Seguin qui invite chaque année pendant la FIAC, une galerie internationale à exposer dans son espace. L’exposition rassemblera les oeuvres de plus de 50 artistes, dont notamment Rita Ackermann, Carol Bove, Joe Bradley, William Crawford, Jay DeFeo, Carroll Dunham, Mark Grotjahn, Martin Kippenberger, Lee Lozano, Pablo Picasso, Sigmar Polke, Ken Price, Richard Prince, et Tom of Finland.

 

GALERIE PATRICK SEGUIN I PARIS – 4 OCT. 2016 / 21 JAN. 2017

jean-prouve-maisons-demontables

La Galerie Patrick Seguin London est heureuse de présenter du 4 octobre au 21 janvier une exposition dédiée aux architectures démontables de Jean Prouvé. Cette exposition présente 12 architectures démontables de Jean Prouvé, réalisées entre 1942 et 1969 : l’École de Bouqueval (1949) adaptée par Jean Nouvel, la Maison Ferembal (1948) adaptée par Jean Nouvel, le Bureau d’études des Ateliers Jean Prouvé (1948), les Maisons 6×6 et 6×9 créées pour les sinistrés de Lorraine (1944), la Maison 6×6 (1944) adaptée par Rogers Stirk Harbour + Partners, la Maison 8×8 (1945), la Maison F 8×8 BCC « tout bois » conçue avec Pierre Jeanneret (1942), l’Ecole provisoire de Villejuif (1957), la Maison des Jours Meilleurs commandée par l’abbé Pierre (1956), la Maison Aluminium Métropole (1949) et la Station Service Total (1969).

 

THE WALL STREET JOURNAL MAGAZINE – SEPTEMBRE 2016

WSJWELL MATCHED: ‘If you’re stupid, she’ll let you know’, says Frears of Streep. On Streep: Max Mara Coat, Charvet blouse, Céline wool pants, Church’s shoes, Cartier bangle, Streep’s own ring and fred Leighton earrings. On Frears: Lanvin coat, Berluti shirt, Frears’s own pants and Church’s shoes: armchair by Jean Royère. Photo: Brigitte Lacombe for WSJ. Magazine.

DESIGN MIAMI/ BASEL 2016

designmiami-basel-news

Du 13 au 19 juin 2016, à l’occasion de DesignMiami/ Basel, la Galerie Patrick Seguin est heureuse de présenter, pour la première fois au public, le « Bureau d’études Maxéville», 1948 de Jean Prouvé, resté sur le site historique des Ateliers Jean Prouvé à Maxéville jusqu’ à son démontage par la galerie en 2015.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE